FÉLICIEN BRUT ET THIBAUT GARCIA

FÉLICIEN BRUT ET THIBAUT GARCIA

THIBAUT GARCIA, GUITARE

FÉLICIEN BRUT, ACCORDÉON

Programme

Introduction et Fandango de Luigi Boccherini

Ernesto Nazareth extrait de la Suite Retratos de Radamès Gnattali

Zita extrait de la Suite Troileana de Astor Piazzolla

El Corazón Al Sur de Eladia Blázquez

Alborada del Gracioso de Maurice Ravel

Les Parapluies de Cherbourg de Michel Legrand

Medley de Valses : Swing Valse – Mystérieuse – La Foule de Gus Viseur, Jo Privat et Angel Cabral

L’Hymne à l’amour

La Cathédrale – 3ème mvt de Augustin Barrios

Quejas ó la maya y el ruiseñor extrait de la Suite Goyescas de Enrique Granados

Chiquinha Gonzaga extrait de la Suite Retratos de Radamès Gnattali 

Programme fourni à titre indicatif et susceptible d’être modifié.

 

THIBAUT GARCIA, GUITARE

Guitariste d’originefranco-espagnole, ThibautGarcia est né en 1994 àToulouse où il débute l’apprentissage de la guitare à l’âge de sept ans. Il y obtient son prix de guitare dans la classe de Paul Ferret. À 16 ans, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Olivier Chassain et bénéficie en parallèle des conseils de Judicaël Perroy.

À 16 ans, il remporte le Premier Prix du concours Ana Amalia à Weimar en Allemagne. Depuis, il a remporté les premiers prix de nombreux concours internationaux, et notamment celui de la Guitar Foundation of America à Oklahoma City aux Etats-Unis en 2015, du José Tomas à Petrer en Espagne en 2014, et du Concours international de Séville en Espagne de 2013. Il y est depuis invité pour donner des master-classes et faire partie de leurs jurys.

En 2015, il est nommé filleul de l’Académie Charles Cros. En 2019, il est nommé « Révélation Instrumentale » des Victoires de la Musique Classique.

Thibaut Garcia joue désormais dans les plus grands festivals de guitare à travers le monde : Australie, Canada, Espagne, Finlande, Suisse, Belgique, Allemagne, France, Italie, Monténégro, Chili, Nouvelle-Calédonie, Etats-Unis, Brésil, Argentine, Mexique, Roumanie, Russie… Durant la saison 2016-2017, il a donné plus de soixante concerts aux Etats-Unis et au Canada. Il se produit depuis en récital au Festival Radio France Occitanie Montpellier, au Festival Toulouse d’été, à l’Auditorium de Bordeaux, au Wigmore Hall à Londres, au Konzerthaus de Wien, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Tchaikovsky Hall de Moscou, à la Salle Bourgie de Montréal, au Centre de Musique de Chambre de Paris Salle Cortot, à l’Auditorium du Musée d’Orsay, aux Grands Interprètes à Toulouse, au Festival Musiq’3 à Bruxelles, à la Seine Musicale…

En 2016, Thibaut Garcia a fait ses débuts en concerto avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Il a joué depuis en concerto notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Baden-Baden, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre de Dijon-Bourgogne, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre de l’Opéra de Nice, et les orchestres de la BBC.

En 2017, Thibaut Garcia est nommé New Generation Artist par la BBC, ce qui l’amène à se produire en récital et concerto aux Royaume-Uni, faisant notamment ses débuts au Wigmore Hall à Londres.

En musique de chambre, Thibaut Garcia se produit aux côtés d’Edgar Moreau, de Raphaël Sévère, d’Elsa Dreisig, de Jean-Frédéric Neuburger, d’Antoine Mornière, de Boris Grelier, d’Anaïs Constans, des frères La Marca, de Kathryn Rudge, du Quatuor Arod…

En 2016, il rejoint en exclusivité Warner Classics Erato pour ses projets discographiques, avec un premier disque Leyendas. Son deuxième disque, en hommage à J.-S. Bach est sorti à l’automne 2018.

FÉLICIEN BRUT, ACCORDÉON

Félicien Brut est aujourd’hui considéré comme l’un des accordéonistes français les plus innovants et éclectiques de sa génération. De la musique populaire à la « musique savante », de l’improvisation aux œuvres écrites, de pièces originales aux transcriptions les plus inattendues, il n’a de cesse de défendre le caractère polymorphe de ce jeune instrument qu’est l’accordéon.

Né en 1986 en Auvergne, terre de musique traditionnelle par excellence, l’un des berceaux de son instrument, Félicien entame sa formation musicale dès l’âge de six ans en abordant, en premier lieu, le répertoire musette et populaire intrinsèquement lié à l’histoire de l’accordéon. En 1996, il intègre le CNIMA-Jacques Mornet, école phare pour son instrument où il découvre, au contact de nombreux accordéonistes français et étrangers, les répertoires swing, classique et contemporain. Sans choisir une esthétique plutôt qu’une autre, il va très tôt a rmer son envie de travailler dans tous les styles, dans tous les répertoires.

En 2007, Félicien réalise l’exploit de remporter successivement les trois plus grands concours internationaux d’accordéon existants : le Concours International de Klingenthal en Allemagne, le Concours International de Castel dardo en Italie et le Trophée Mondial d’Accordéon à Samara en Russie. Ces récompenses le propulsent dès 2008 sur les scènes internationales de nombreux festivals en Russie, Italie, Norvège, Finlande, Portugal, Serbie.

En avril 2016, Félicien son premier album Soledad del Escualo avec le Trio Astoria, formation dédiée au Nuevo Tango d’Astor Piazzolla, mais c’est l’année 2017 qui marque un tournant majeur dans son parcours. Il choisit en e et de s’entourer du Quatuor Hermès et du contrebassiste Édouard Macarez au sein de l’étonnant projet « Le Pari des Bretelles », se xant pour dé de réunir Musette et Musique Classique au sein d’un même programme. Le succès de cette formation est immédiat et l’amène à se produire dans des salles et festivals prestigieux en France comme la Seine Musicale, le éâtre Marigny, la Folle Journée de Nantes, le Festival de Radio France à Montpellier, les Flâneries Musicales de Reims et bien d’autres, comme à l’étranger au Japon, en Pologne, en Allemagne, en Russie, etc.

En Juillet 2018, Félicien est l’invité du Festival « Un Violon sur le Sable » à Royan pour la création de Caprice d’accordéoniste, pièce pour accordéon soliste et orchestre symphonique, commandée à son compositeur fétiche ibault Perrine. Il créé ensuite, en avril 2019, le concerto Souvenirs de bal avec l’Orchestre de Cannes tout en réalisant de nombreux projets de musique de chambre avec des musiciens de renom tels que Romain et omas Leleu, Julien Martineau, Renaud Guy-Rousseau, Lucienne Renaudin-Vary ou encore ibaut Garcia. Dernièrement, il a créé, en ce début d’année 2020, un programme intitulé Neuf dédié à Beethoven et exclusivement composé de créations avec ses compères musiciens du Pari des Bretelles.

Félicien joue sur un Bayan Bugari Selecta accordé et entretenu par Stéphanie Simon, ainsi que sur un modèle « Super Prodige » de la marque Piermaria.

Classique

Infos

  • 13 janvier 2021
  • mercredi, 20:00 - 22:00

Contact event manager

1 2 3 4

  • Tarif normal

    20 €
  • Tarif réduit

    -25 ans, sans emploi

    15 €