XAVIER RICHARDEAU – A CARIBBEAN THING

XAVIER RICHARDEAU – A CARIBBEAN THING

Xavier Richardeau, Saxophone soprano & baryton
Jocelyn Menard, Saxophone ténor
Ralph Lavital, Guitare
Leonardo Montana, Piano
Régis Thérèse, Basse,
Yoann de Danier, Batterie
Special Guest :  Véronique Hermann Sambin chant

Initialement connu pour ses années urbaines, à cent à l’heure, animant les plus célèbres clubs de jazz de la capitale, l’artiste angérien XAVIER RICHARDEAU a fait le choix de voyager, de faire bouger les lignes de ses horizons. Il n’y a pas d’abandons dans son parcours. De la Charente-Maritime à Paris. De New-York au Gosier. La musique caribéenne est là depuis fort longtemps ; la belle chanson française aussi ; Le jazz, toujours en moteur. Il continue à renouveler son discours musical sans se trahir.

Le temps est venu pour le saxophoniste d’exprimer musicalement ses six dernières années guadeloupéennes, de témoigner, sans parole. Entouré des siens, sa musique intérieure aborde aujourd’hui une palette de teintes originales ; elle est partout inspirée par le quotidien de cette île et raisonne justement en lui, résonne encore.

Instantané de vie, voici le polaroïd d’une riche expérience spontanée, sur le fil, flashant le parcours d’un électron libre funambule. Plus volatil, délié, serein que jamais, le saxophone soprano, majoritairement utilisé par Xavier Richardeau dans cette « pensée caribéenne », est l’illustration flagrante du changement de cap dans la carrière du soufflant. Il signe ici l’écriture et les arrangements de son quotidien.

Comme l’impression de rentrer dans son New Ti Paris (Le Gosier-Guadeloupe), de regarder Marie Galante, les Saintes, la Dominique – au loin – s’égrainer, et de participer à ce mélodieux tourbillon musical, ouvert sur le monde.

“Tout résonne ensemble comme dans un rêve qui nous entraine.

C’est dur de mélanger les styles musicaux.  C’est raté neuf fois sur dix ; lui, il a relevé le défi magnifiquement.”

Thomas Dutronc – La Tribune Dimanche

“Un exemple réussi de fusion entre le swing et la béguine, irrésistible incitation à la danse”. Jacques Aboucaya – Jazz Magazine – 4 Etoiles en Déc-janv 2024

Jazz

Infos

  • 26 avril 2024
  • vendredi, 20:00 à 21:30

Contact event manager

1 2 3 4

  • Tarif normal

    22 €
  • Tarif réduit

    -25 ans, sans emploi

    15 €