MARC COPLAND – SOMEDAY

MARC COPLAND – SOMEDAY

Marc Copland, piano

Robin Verheyen, saxophone

Drew Gress, contrebasse

Mark Ferber, batterie

Concert retransmis en direct sur France Musique dans le Jazz club d’Yvan Amar

 

Il n’est pas seulement un ancien homme d’État, mais aussi un pianiste et compositeur qui a sorti une production en tant que leader stupéfiante : plus de 40 CD acclamés par la critique, en solos, duos, trios, quatuors et quintettes. Les albums, enregistrés pour plus de dix labels différents, présentent des voix majeures du jazz d’hier et d’aujourd’hui : John Abercrombie, Ralph Alessi, Joey Baron, Mike Brecker, Randy Brecker, Dennis Chambers, Mark Ferber, Billy Hart, Dave Liebman, Victor Lewis, Joe Lovano, Greg Osby, Gary Peacock, Bill Stewart, Robin Verheyen, Ken Wheeler et d’autres.

Copland ne cesse de se développer : « Je n’ai jamais rien vu de tel », déclare le saxophoniste Robin Verheyen. « Il est une source d’inspiration, proposant constamment de nouvelles idées et de nouveaux sons. C’est le genre d’énergie et de croissance que vous attendez de quelqu’un dans la fleur de l’âge de sa vie créative. Et il n’est pas seulement une voix majeure avec un son et une approche si distinctifs — vous ne trouverez pas de meilleur accompagnateur.

Après des années d’enregistrement pour de nombreux labels parmi les plus prestigieux au monde (Challenge, ECM, Hatology, \Nagel-Heyer, Pirouet, Savoy, Sketch, Soul Note, etc.), Copland franchit le pas en 2016 et lance son propre label. L’incursion du pianiste dans l’industrie du disque a augmenté chaque année, allant à l’encontre de la tendance générale à la baisse des ventes de CD. Son dernier album, John (illusions / mirage), a reçu le « Editor’s Pick » du magazine Down Beat, le CHOC de Jazz Magazine (France), le « CD du mois » de Stereoplay (Allemagne) et cinq étoiles de Rondo (Allemagne). et Neu Zuricher Zeitung (Suisse). Dan McClenaghan de allaboutjazz.com l’a dit succinctement : « Copland est un génie… il crée le plus beau des sons. » Le blog respecté jazzstation lui a décerné le prix du « #1 Acoustic Pianist of the Year » pour 2020.

 

A 37 ans, Robin Verheyen est un saxophoniste et compositeur majeur de la jeune génération. Ses crédits incluent Marc Copland, Roy Hargrove, Maria Schneider et Toots Thielemans, et ses propres groupes ont inclus Joey Baron, Drew Gress, Billy Hart et feu Gary Peacock. Il co-dirige également le groupe TaxiWars avec le chanteur de rock Tom Barman (de renommée dEUS). En 2014, il s’est rendu au Sénégal pour s’immerger dans les traditions musicales de ce pays, utilisant ensuite l’expérience pour réunir des rythmes ouest-africains et des harmonies modernistes. Ce type d’approche inter-genres de la musique est devenu une caractéristique du travail du saxophoniste. En janvier 2018, Universal Music a sorti When The Birds Leave de Verheyen, avec Marc Copland, Drew Gress et Billy Hart. Plus récemment, il a terminé deux nouvelles œuvres commandées, une pour quintette à cordes et saxophone, et une autre pour trio à cordes, piano et saxophone, mettant en vedette le pianiste Copland et le trio à cordes Goeyvaerts. La première représentation de cette dernière œuvre a eu lieu au Musée des Beaux-Arts d’Anvers, où Verheyen est artiste en résidence depuis 2017. La première sortie universelle de Robin a été suivie en 2019 par MiXMONK, avec le vétéran Joey Baron et le jeune pianiste Bram De Looze. Les prochaines sorties pour 2021 et 2022 incluent un nouvel album de saxophone soprano solo et une refonte en quatuor de « A Musical Offering » de Bach.

 

Avec des décennies d’expérience à son actif, il ne serait pas difficile d’affirmer que le bassiste Drew Gress est l’un des joueurs les plus doués, polyvalents et innovants sur son instrument aujourd’hui. Il est un compagnon de longue date du pianiste Copland en trios, quatuors et (récemment) en duo également. 

Il est capable de jouer toutes les variétés de jazz. Drew est aussi un compositeur doué, comme on peut l’entendre sur le magnifique « Figment » de « And I Love Her » de Copland (Illusions/Mirage). Chef d’orchestre à part entière, la production de Gress comprend Heyday, 7 Black Butterflies et Irrational Numbers, qui ont tous suscité les éloges de la presse (5 étoiles sur allmusic.com). Le critique John Fordham du Guardian a décrit une performance du groupe de Gress comme « l’une des grandes performances de jazz en Grande-Bretagne cette année ». En 2004, la BBC Radio du Royaume-Uni et le Guardian ont sélectionné l’émission en direct de son quatuor comme « Concert de jazz de l’année ». Pédagogue respecté, Gress a enseigné au Peabody Conservatory et à la Western Connecticut State University. Il a été artiste en résidence à l’Université du Colorado-Boulder et au Conservatoire de Saint-Pétersbourg en Russie.

 

Le batteur Mark Ferber (né en 1975) est l’un des batteurs les plus actifs de la scène new-yorkaise. Les sorties récentes et à venir incluent le quatuor de Ralph Alessi (Imaginary Friends, ECM), le quatuor de Marc Copland (Busybody, innerVoice Jazz), le Brad Shepik Organ Trio et son frère jumeau, le big band et le nonet nominés aux Grammy Awards d’Alan Ferber.  Pédagogue réputé, il ensiegne à la California Institute of the Arts, le City College de NY, la School of Improvisational Music (SIM), le Summer Music Jazz Workshop à Lafayette et le Tavira (Portugal) Atelier Jazz. Né en Californie, il vit à Los Angeles et à Brooklyn.

Jazz

Infos

  • 10 décembre 2022
  • samedi, 19:00 à 21:00

Contact event manager

1 2 3 4

  • Tarif normal

    25 €
  • Tarif réduit

    -25 ans, sans emploi

    15 €